les verts de bergerac se lancent

Publié le par COMPAY

Les élections municipales, moment privilégié de la vie démocratique locale sont pour nos concitoyens l'occasion d'exprimer un choix, non pas uniquement  sur le bilan, ou le rejet d'une équipe mais sur un projet pour notre ville et notre bassin de vie.
Ce projet, rassemblera tous les écologistes, mais bien au delà tous les bergeracois et bergeracoises qui souhaitent aujourd'hui une ville pour vivre mieux ensemble.
La construction de ce projet ambitieux et pragmatique, pour une plus grande solidarité, nécessite toutes les énergies, toutes les compétences, l'écoute et le respect de toutes et tous.
Convaincus qu'une équipe large et ouverte doit être porteuse de ces valeurs, de cette démarche, de ce projet,  les Verts bergeracois poursuivent aujourd'hui échanges, rencontres et démarches pour rassembler.
.
Nous savons à quel point la droite ne peut pas s’emparer de l’écologie. La préservation de la Planète et les questions que soulèvent les écologistes depuis plus de 30 ans et auxquelles un nombre grandissant d’entre vous est de plus en plus sensible, ne sont pas compatibles avec le projet de l’UMP.
 
Avec la gauche, dont les partis n'ont jamais fait du combat écologique une priorité, nous pouvons partager certaines valeurs et nous voulons croire possible des rapprochements

Mais, il n y aura pas de prise en compte de ces défis sans un changement de nos pratiques, de nos modes de pensées. Sans poser la question de l’équité, du partage, de la dignité, sans remise en cause du dogme de la croissance,  du PIB comme seule mesure de nos richesses, Sans critique du mythe de la concurrence, celui de la consommation, de la place de l’économie dans la réalisation des espérances de chacun.
C'est aujourd'hui qu'il nous faut inventer ce qui permettra de préserver la Planète que nous laisserons à nos enfants
 
Pour un changement de cap
faire face aux défis du 21eme siecle : le changement climatique la raréfaction et le côut des énergies fossiles, les menaces sur les ressourcesnatureles, sur la biodiversité, et le besoin d'une démocratie locale renouvelée.
 
Pour une ville ou nous vivons mieux ensemnle
Travailler, échanger,
Avoir accès à la culture, à la santé, aux services
Se déplacer mieux
Une ville et un bassin de vie à la fois économes et dynamiques, sobres et généreux, innovants et respectueux des valeurs ancestrales, et offrant un 'avenir de tous.
 
Depuis mai 2007, le paysage politique français est bouleversé, le rouleau compresseur des nouvelles lois emporte tout .
Nicolas SARKOZY monopolise les médias, des effets d'annonce, de la gesticulation. Le Grenelle de l'environnement en est le dernier exemple.
Derrière cette communication, se met en place une politique de régression sociale, qui oppose les communautés, les salariés, les classes sociales entre elles . Dégradation des conditions  de vie, abandon des valeurs humanistes, centralisation du pouvoir.
En bergeracois, Daniel GARRIGUE, député-maire, président de l'UMP départemental, en est à la fois le porte-parole et le symbole.
 
"On n'a pas de pétrole, mais on a des idées", disait ce slogan célèbre des années 70 . Eh bien plus que jamais, les Verts ont des idées pour vivre mieux ensemble à Bergerac.
 
Les bergeracois et bergeracois ne vivent pas sous cloche et peuvent être acteurs du destin de notre planète.
Les verts ne doutent ni des capaciés citoyennes de chacun d'entre vous, ni de la nécessité de conduire autrement et ensemble une autre politique.
 
Que penser d'une majorité municipale sortante qui découvre  devant les propos de citoyens courageux que les modes de garde de nos enfants ne sont pas adaptés aux besoins des parents, que la précarité augmente et l'emploi régresse, que trop de formations sont proposées hors de nos murs, que de se loger devient un souci majeur ,que l'isolement reste un drame, que de se déplacer devient de plus en plus difficile, qu'il est devenu impossible de trouver un parking gratuit, que la voirie se dégrade, que les services et les commerces s'éloignent, que de marcher à pied ou rouler en vélo peut être dangereux, que l'accès aux produits de première nécéssité, à une eau et une alimentation de qualité, à des energies propres, n'est pas garanti pour tous , que nos enfants et nos anciens mériteraient mieux que des repas trop industriels que nos impôts et taxes locaux alimentent un puit sans fond ?
 
Relever le défi écologique, adapter nos pratiques sociales, économiques, individuelles ou professionnelles ne doit pas se traduire par une régression, un recul des droits, une marchandisation et la destruction de nos valeurs d'égalité, de solidarité chères à nos anciens.
 
Au contraire sur notre planète bleue, fragilisée mais qui reste notre seul horizon, cette évolution nous permettra de poursuivre ce patient travail vers plus d'humanisme.
Une nouvelle donne est possible, un élan neuf, réfléchi, pour les habitants du bergeracois, d'aujourd'hui et de demain.
 
Les verts du bergeracois veulent y mettre toute leur élergie.
 

Publié dans MUNICIPALES BERGERAC

Commenter cet article