REVUE DE PRESSE 29-01-08

Publié le

BEARN

Mort d'un gypaète barbu tiré dans les Pyrénées-Atlantiques
Un gypaète barbu, rare représentant d'une famille de vautours protégés, qui avait été blessé par des plombs de chasse dans la vallée d'Aspe (Pyrénées atlantiques), est mort des suite de ses blessures, a annoncé mardi la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO).
Le grand rapace, d'une envergure de 2,80 mètres, avait été trouvé blessé le 11 janvier sur la RN 134 à Sarrance. La "présence de deux plombs de chasse" ayant été ensuite diagnostiquée par le groupe vétérinaire d'Oloron Sainte-Marie.
http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-34101642@7-50,0.html
<!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]-->
ARROS-NAY - Campagne mitée
Un jeune agriculteur soutenu par la Sepanso Béarn déplore de faire les frais d'une opération d'urbanisme.
Je vais être enclavé dans une zone urbaine, dans l'impossibilité de traverser mes terres », déplore Vincent Pétroix, 39 ans, agriculteur (vaches laitières, maïs) d'une longue lignée. Il met en cause la carte communale, élaborée en 2004 avec le concours d'un cabinet d'urbanisme de Pau, certes sous les auspices du développement durable.
Aujourd'hui, comme le maire d'Arros-Nay, Georges Bordenave, le jeune paysan, responsable local de la FDSEA (Fédération départementale des syndicats agricoles) attend l'arrêt de la Cour administrative d'appel de Bordeaux. Ils n'en espèrent pas la même décision.

http://www.sudouest.com/300108/reg_bearn.asp?Article=300108aP1800241.xml

Municipales

BILHÈRES-EN-OSSAU - Clochemerle électoral
23 noms sur 35 ont finalement été exclus des listes. La campagne prend un tournant tempétueux dans ce village de 164 âmes.
«Qu'est-ce qu'il a à sourire celui-là ? Sûr, il doit l'avoir mauvaise ». Échange saisi hier après-midi à Bilhères-en-Ossau. Un village de 164 âmes, posé sur les pentes du col de Marie Blanque au caractère? pour le moins marqué. Le caractère s'applique aussi bien au cachet architectural qu'au tempérament bouillonnant de ses habitants en période électorale. La soupape sautera-t-elle ? La suite de la campagne le dira. En tout cas, les noms d'oiseaux - doux euphémisme - sont devenus un vocable très prisé, depuis que l'« affaire » a été examinée devant le tribunal d'instance d'Oloron. Dans l'enchevêtrement de petites rues, des gouffres se sont creusés entre partisans de Jean-Pierre Arribe, le maire sortant, et d'Henri Sacaze, qui occupa la chaire de 1977 à 1983.

http://www.sudouest.com/300108/reg_bearn.asp?Article=300108aP1803933.xml

DORDOGNE

Municipales

SAVIGNAC-LÉDRIER - Elle veut repartir
Le maire Marguerite Cubertafon conduira une liste « apolitique » pour les municipales.
Le maire Marguerite Cubertafon, entourée du Conseil, a présenté ses v?ux pour l'année 2008 devant une nombreuse assistance réunie dans la salle polyvalente de La Chapelle. Pour elle, « une certitude: 2008 sera une année marquée par les élections municipales qui, à n'en pas douter, entraîneront certaines tensions». À ce sujet, elle a confirmé qu'elle conduira une liste aux prochaines élections municipales, composée de « conseillers hommes et femmes unis dans une liste apolitique qui auront pour seule motivation les intérêts de la commune».
http://www.sudouest.com/300108/vil_dor_perigueux.asp?Article=300108aP1803084.xml

GIRONDE

BORDEAUX - Pont Bacalan-Bastide : Selon le Front associatif, le défaut d'information sur le projet pourrait faire perdre le label UNESCO.
Dresde est sous la menace.

Le pont Bacalan-Bastide est-il mort né ? La ville de Bordeaux risque-t-elle de perdre son inscription à l'UNESCO à cause de cet équipement ? Ces deux interrogations agitent l'esprit du Front associatif.
Ce dernier, qui regroupe 14 associations (1), milite pour la réalisation d'un tunnel rejoignant les deux rives en lieu et place d'un pont levant. Il a d'ailleurs déposé un recours devant le tribunal administratif afin que l'actuel projet porté par la CUB ne voie pas le jour.
http://www.sudouest.com/300108/reg_gironde.asp?Article=300108aP1805110.xml
<!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]-->
LANGON - Le dernier salon de la maison écolo, du bien-être et du bio affiche un solde très positif
L a ville de Langon fait confiance à ses associations et doit une part importante de ses animations à l'engagement et l'implication dans la vie locale de ces sociétés sportives, culturelles et caritatives. « Regarder que ce que l'on fait, c'est regarder ce que vous faîtes », a dit Charles Vérité, maire de Langon, présent aux côtés de son adjoint Mohamed Chourbagi, pour justifier les relations de confiance existant entre la municipalité et les associations. Mais surtout, pour le président Jean-Jacques Lamarque, l'occasion de vérifier que la Fédération des sociétés entrant dans sa 38e assemblée générale n'a rien perdu de sa vigueur. Jean-Jacques Lamarque tire d'ailleurs un légitime sentiment de fierté en ayant réussi à attirer pas moins de 40 000 visiteurs sur les quatre plus importantes manifestations de l'année 2007.
http://www.sudouest.com/300108/vil_gir_langon.asp?Article=300108aP1799821.xml

Municipales

BORDEAUX – « Bordeaux en action » annonce son entrée dans la course à la mairie et joue la carte de l'indépendance
 «Cela fait trente ans que je prépare cette campagne. » Mohammed Akrout ne rigole qu'à moitié. Militant au sein de Culture sans frontières, ce Bordelais « depuis 1961 » se veut un citoyen « actif », « notamment au Grand-Parc ».
« J'ai depuis longtemps cessé d'attendre que les choses changent, et je me suis décidé à aider les personnes que je rencontrais de part mon activité professionnelle et associative », explique-t-il.
http://www.sudouest.com/300108/vil_gir_bordeaux.asp?Article=300108aP1801424.xml
Place Pey-Berland : Les protections de verre du parking souterrain seront démontées si Alain Rousset est élu.
http://www.sudouest.com/300108/vil_gir_bordeaux.asp?Article=300108aP1802705.xml

<!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]-->
MERIGNAC – Qu'ils partent seuls ou avec le maire, les amis de Jean-Pierre Arnaud se mettent en congé de parti et s'appellent « Démocrates en mouvement »
Jean-Pierre Arnaud vient de voir quatre membres quitter la section locale qu'il préside pour aller rejoindre Vincent Cœurderoy, tête de liste UMP, conformément à l'accord passé entre les deux formations sur l'agglomération. Fabien Rothé a montré le chemin suivi de trois familles adhérentes : « Sur cent treize, c'est peu », se rassure Jean-Pierre Arnaud qui, avec la majorité des siens, penche pour un partenariat avec Michel Sainte-Marie. Où en sont donc les choses ? « J'ai croisé le maire, samedi, au championnat de tennis de la Roseraie. Je lui ai demandé où il en était vis-à-vis de nos propositions, à savoir, sept personnes, dont cinq adjoints et deux conseillers municipaux délégués dans les quatorze premiers de la liste, plus deux élus à la CUB. Il m'a répondu qu'il était dans l'expectative en raison des réactions de ses alliés actuels PS, Verts et PC- sur l'éventualité de notre arrivée. »
http://www.sudouest.com/300108/vil_gir_rivegauche.asp?Article=300108aP1800276.xml

<!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]-->
TALENCE - Duel à la talençaise
Gilles Savary pense que son heure est venue à Talence. Mais son union de la gauche semble imparfaite. Alain Cazabonne mise sur la proximité.
«Le vainqueur, c'est déjà le PS, puisqu'il y a des socialistes sur toutes les listes », s'amuse Jacques Dulin, trouble-fête des prochaines municipales à Talence. Toujours encarté au PS, il part en dissident avec Philippe Rieu (divers gauche), alors que Gilles Savary a été officiellement investi par le PS. C'est l'univers impitoyable de Talence…
De son côté le maire sortant, Alain Cazabonne, affirme avoir avec lui, un socialiste, ou plutôt un ex-socialiste. Car Bernard Cloup aurait quitté son parti, afin que les choses soient claires. Issu de la majorité Castagnéra (RPR), Alain Cazabonne (UDF puis Modem) a fait son dernier mandat à la tête d'une équipe marquée centre-droite. Cette fois-ci, il affiche un « sans étiquette », qu'il justifie par une majorité « société civile ».À la LCR, où l'on travaille à créer une liste anti-capitaliste, on dénonce cette dépolitisation qui ne serait que de façade.
http://www.sudouest.com/300108/reg_gironde.asp?Article=300108aP1803900.xml
<!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]-->
VILLENAVE D'ORNON – La gauche réconciliée
Les socialistes, les Verts, les communistes et le Mars officialisent leur liste commune derrière Vincent Paillart. Une première depuis 1995, dans laquelle la gauche place ses espoirs.
Ils sont tous là pour la photo : les socialistes avec leur chef de file Vincent Paillart et la candidate aux cantonales Martine Jardiné, les Verts avec Nathalie Richard et Patrick Nougués, le PCF avec Jean-Claude Laulan, et une spécialité locale, le « Mars » - mouvement pour une alternative républicaine et sociale - représenté par Alain Bousquet.

http://www.sudouest.com/300108/vil_gir_rivegauche.asp?Article=300108aP1802291.xml
<!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]-->
LA TESTE – Le Modem divisé
Des membres du Modem choisissent de participer au débat politique via une nouvelle association.
A La Teste, comme dans d'autres villes de Gironde, le Modem vit des débuts difficiles. Au point que des dissensions apparaissent déjà. « Nous sommes victimes de l'accord entre Alain Juppé et Didier Cazabonne à Bordeaux. Cet accord qui ne nous concerne pas a pourri le Modem », résume Michel Gatuing qui se présente comme un des membres fondateurs, l'an dernier, du mouvement de François Bayrou, à la Teste.

http://www.sudouest.com/300108/vil_gir_arcachon.asp?Article=300108aP1803525.xml
<!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]-->
Gujan-Mestras - Michel Mora, engagé dans le milieu associatif, a décidé de conduire une liste. La quatrième en lice
Michel Mora, 53 ans, est connu des Gujanais comme l'infatigable président de « La Vie Gujanaise » qui, depuis 1989, alerte et informe sur la vie de la cité, l'économie, l'environnement.
Militant associatif, passionné d'urbanisme et des divers problèmes liés à l'eau, il est également président du cercle de développement économique du Sud Bassin et du Cercle d'études qualité du développement durable du bassin d'Arcachon, plus axé sur l'écosystème.
http://www.sudouest.com/300108/vil_gir_arcachon.asp?Article=300108aP1802749.xml
<!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]-->
Castillon-la-Bataille - Holmière, sans étiquette
Michel Holmière dévoile sa liste Mieux Vivre à Castillon-la-Bataille.
La deuxième liste complète des candidats déclarés à ce jour, pour les élections municipales du mois de mars à Castillon-la-Bataille, se dévoile. 23 personnes (10 femmes et 13 hommes) qui accompagnent Michel Holmière dans la liste Mieux Vivre à Castillon-la-Bataille.
Michel Holmière est sur la commune depuis 1970, il possède un salon de coiffure à Castillon, il est aussi vice-président de l'association des commerçants et artisans Plein Centre de la commune. Bientôt à la retraite il mènera « la municipalité comme un chef d'entreprise actif », avec la ferme intention de faire « changer les choses ».
http://www.sudouest.com/300108/vil_gir_libourne.asp?Article=300108aP1801707.xml
<!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]-->
COUTRAS - Le souffle de gauche
Soutenue par Philippe Plisson, Marie-Claire Arnaud a présenté sa liste.
Deux députés à la tribune, la présence du conseiller général Pierre Barrau et une salle des fêtes de Coutras bien garnie pour la présentation de la liste Un nouveau souffle pour Coutras, vendredi dernier. Marie-Claire Arnaud, tête de liste, a présenté ses colistiers en mettant l'accent sur la complémentarité des compétences et la répartition sur le territoire de la commune.
Avant que Marie-Claire Arnaud n'expose l'esprit de son projet, Pascale Got, la jeune et enthousiaste députée du Médoc, avait mis l'accent sur la place des femmes en politique et l'importance d'une vie démocratique au sein des communes.
http://www.sudouest.com/300108/vil_gir_libourne.asp?Article=300108aP1802488.xml
<!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]-->
LUCMAU - Maryse Banquet-Renard se présente comme tête de liste
Si Jean-Claude Candau a décidé de laisser son fauteuil après avoir exercé la fonction de maire durant 28 ans, celui-ci ne restera pas vide.
Une candidate s'est déjà présentée et a fait en sorte d'être cooptée par la majorité de ses concitoyens.
Habitante de Lucmau depuis sa naissance, Maryse Banquet-Renard, 48 ans, mariée et maman de deux enfants est bien décidée de partir sur les traces de son prédécesseur avec une future équipe, en grande partie renouvelée avec sept nouveaux visages. Maryse Banquet-Renard connaît bien la vie et le fonctionnement d'une commune, puisque durant vingt huit ans elle a exercé la profession de secrétaire de mairie, en partie à Uzeste et à Marimbault.
http://www.sudouest.com/300108/vil_gir_langon.asp?Article=300108aP1801575.xml
Cantonales
SAINT-VIVIEN-DE-MÉDOC. --Défait aux élections législatives, le conseiller général UMP sortant Jean-François Régère joue son avenir politique
Terminal méthanier : le sujet inévitable.

http://www.sudouest.com/300108/reg_gironde.asp?Article=300108aP1805355.xml
<!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]-->
PODENSAC - La méthode Hervé Gillé
Le candidat aux cantonales du Parti socialiste a présenté son organisation de campagne. Et indique des thèmes qu'il développera.
Hervé Gillé avait choisi la Maison des vins de Barsac pour présenter, méthodiquement, l'organisation de sa campagne. C'est-à-dire sur les terres d'un de ses adversaires, Philippe Meynard. Provocation ? « Pas du tout. La Maison des vins est le symbole de la viticulture qui est au c?ur de l'activité du canton, donc de nos préoccupations. Et puis, Mariette Sauboy-Gourgues, ma suppléante, est native de Barsac. Nous sommes donc aussi chez nous », rétorquait le maire de Podensac, tout sourire.
http://www.sudouest.com/300108/vil_gir_langon.asp?Article=300108aP1799825.xml

LANDES

Municipales

MONT DE MARSAN – Labeyrie : « Je vais bien »
Le sénateur-maire a été hospitalisé une douzaine de jours pour soigner une bronchite sévère. Il se dit prêt désormais à mener campagne.
Plus qu'à l'ordinaire, la ville bruisse depuis plusieurs jours de rumeurs concernant la santé de Philippe Labeyrie. De fait, le sénateur-maire est resté hospitalisé à Layné une douzaine de jours entre le 16 et le 28 janvier. C'est en brandissant un certificat médical signé du pneumologue Mahmoud Salman qu'il a accueilli les médias hier matin dans son bureau de l'Hôtel de ville. Les traits tirés, la voix cassée mais l'humour intact, il a accepté de s'exprimer sur son état de santé, sur son mandat de sénateur et sur le démarrage de la campagne électorale.

http://www.sudouest.com/300108/vil_lan_mtdemarsan.asp?Article=300108aP1801595.xml
<!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]-->
HAGETMAU - Hagetmau Autrement soutient la liste Lubin
300 personnes ont assisté à la présentation des colistiers de la conseillère générale qui brigue la mairie.
Vendredi soir, c'est dans les locaux de l'amicale Lalique, faute de salle disponible, que Jean Lafargue, président de Hagetmau Autrement, avait réuni ses adhérents pour leur présenter les candidats de la liste conduite par Monique Lubin. Pour l'association qui regroupe les forces de gauche et soutient l'action des six conseillers d'opposition, il s'agissait de faire le bilan des actions entreprises depuis plusieurs années et surtout de se positionner à l'occasion des municipales.
http://www.sudouest.com/300108/reg_landes.asp?Article=300108aP1801545.xml

<!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]-->
MIMIZAN. --« Agir ensemble pour l'avenir de Mimizan » : la liste née du rapprochement de l'Udem et de l'UMP
Daunesse et Bellotte font cause commune
Depuis la décision de Christian Plantier de se lancer dans la course, l'affaire était dans l'air. Ne cachant pas son amertume après la rupture des discussions engagées avec ce dernier, François Bellotte n'excluait pas l'éventualité d'un rapprochement avec Daniel Daunesse (lire « Sud Ouest » du 25 janvier). À l'issue de quelques jours de négociations intenses, les deux hommes ont décidé de faire cause commune.

http://www.sudouest.com/300108/vil_lan_biscarosse.asp?Article=300108aP1801181.xml

LOT-ET-GARONNE

PUYMIROL - Plastiques agricoles usagés - La CC2S se propose jusqu'au 13 février de les récupérer gratuitement
Dans le cadre de la stigmatisation des décharges sauvages, une réflexion a été menée depuis les années 2002-2003 sur le problème des plastiques agricoles usagés qui polluent nos campagnes. En effet, le Lot-et-Garonne a une activité agricole très diversifiée, en particulier en fruits et légumes et l'utilisation de la « plasticulture » a été et reste encore relativement importante. Le problème est celui du traitement de ces plastiques après usage, d'autant plus insoluble pour les agriculteurs que l'incinération et l'enfouissement sur place sont formellement interdits.
http://www.sudouest.com/300108/vil_lot_agen.asp?Article=300108aP1804532.xml

Municipales

Miramont - La liste de R. Poletto
Avant les réunions, présentation succincte de la liste « Miramont Union »
Sur les 23 membres du Conseil municipal encore en activité, 11 ont choisi de suivre la nouvelle tête de liste de Miramont Union, Raymond Poletto. Pas de programme déclaré pour le moment, mais seulement la liste officielle et par ordre alphabétique des candidats.

http://www.sudouest.com/300108/vil_lot_marmande.asp?Article=300108aP1801205.xml
<!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]-->
SAINT-ASTIER-DE-DURAS - Le maire Dominique Manfé à nouveau présent en mars
Samedi, Dominique Manfé a convié ses administrés à la traditionnelle cérémonie des v?ux. Le maire, partant pour un nouveau mandat, a remercié ses administrés de leur présence, ainsi que les nouveaux arrivants, dont des Anglais. Le maire s'est félicité de la bonne santé du Comité des fêtes et de l'Association des chasseurs. La conseillère générale a promis d'aider la commune dans la réfection de sa mairie. 2008 devrait voir arriver l'ADSL et une meilleure réception de la téléphonie mobile.
http://www.sudouest.com/300108/vil_lot_marmande.asp?Article=300108aP1801202.xml
<!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]-->
ALLEZ-ET-CAZENEUVE - Latour rempile et renouvelle peu
«Garder plus pour consommer plus.» Le maire Jacques Latour vient d'inventer le concept pour dire qu'il n'augmentera pas plus les impôts de sa commune, qui caracole en tête du pouvoir d'achat des cités de la CCV. S'il est réélu. Jacques Latour, 54ans pratiquement la veille du premier tour, pruniculteur et maire depuis 1995, est candidat à sa succession, à la tête d'une liste peu renouvelée
http://www.sudouest.com/300108/vil_lot_villeneuve.asp?Article=300108aP1802411.xml

PAYS BASQUE

Municipales

BIARRITZ - L’abertzale Richard Irazusta se joint à l´equipe deKotte Ecenarro
L’ancien porte-parole d’Abertzaleen Batasuna part dès le premier tour dans la liste du maire socialiste sortant.
La liste menée par le maire sortant d’Hendaye est déjà composée, a annoncé Kotte Ecenarro lors de la conférence de presse qu’il a donnée hier en compagnie de sa remplaçante aux cantonales Sylviane Alaux. L’élu socialiste n’a pas souhaité communiquer les noms des hommes et des femmes qui vont l’accompagner lors des échéances municipales de mars, car il attend que l’opposition présente ses cartes publiquement en premier. Il a cependant confirmé que l’ancien porte-parole et membre du bureau d’Abertzaleen Batasuna Richard Irazusta sera à ses côtés dès le premier tour avec d’autres militants du parti abertzale.
http://lejournal.euskalherria.com/idatzia/20080130/art207028.php
<!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]-->
SAINT-JEAN-PIED-DE-PORT - Sans suspense
Oubliées les grandes joutes d'antan ! À ce jour, pas encore d'opposition déclarée au maire sortant Alphonse Idiart et à son équipe.
Les eaux de la Nive ont l'air imperturbables. Elles sont loin les grandes joutes électorales qui secouaient Saint-Jean-Pied-de-Port jusque dans ses tréfonds ! Alphonse Idiart (Alfontxo pour la plupart des administrés) en a été l'un des témoins directs puisqu'il est aux affaires depuis trente t un ans. Il s'y est impliqué aux côtés du docteur Lhosmot, forte personnalité qui ne laissait personne indifférent; puis auprès de son successeur, Me Charles Cabrol.

http://www.sudouest.com/300108/reg_paysbasque.asp?Article=300108aP1800091.xml

Cantonales

Hendaye et Saint-Jean – Le PC partira sous son étiquette dans les cantons
Une identité et des idées précises à défendre
Alors même qu'ils font listes communes pour les municipales, les socialistes et les communistes vont faire un bout de route séparés aux cantonales dans les deux cantons du Sud Pays Basque.
Pour Hendaye, le PC sera représenté par Pierre Batby, un élu municipal sortant de Ciboure et qui se représente aux côtés de Dominique Duguet (PS). Il aura aussi à ses côtés Marie-Carmen Nazabal, actuelle adjointe à Hendaye du maire, Kotte Ecenarro.
http://www.sudouest.com/300108/reg_paysbasque.asp?Article=300108aP1804123.xml
<!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]-->

Commenter cet article